Aphrody : Un choix mordant 1.3

Publié le par http://communaute-ecrivains.forumactif.net

http://20.img.v4.skyrock.net/20d/bbey-gothique/pics/1808143358_small_1.jpg

 

La question sembla le mettre terriblement mal à l’aise mais il trouva très vite une excuse que ma mère goba sans aucune difficulté !

- Et bien j’ai supposé puisqu’elle rentre en faculté !
- Oui bien sûr, je suis bête !
- Oui bien sûr, insistais-je, mais vous n’avez pas répondu ? C’est vous qui vous occupez de tout cela, de tout ici ?
- En quelque sorte oui !
- En quelque sorte…

Le jeune homme tendit une clef à ma mère afin de nous distraire de cette conversation qui semblait le mettre mal à l’aise.

- Souhaitez-vous que je vous fasse visiter la seconde maison à l’entrée du village ? Je pense qu’elle pourrait correspondre à vos attentes ?
- Que savez-vous de nos attentes ? lui demandais-je
- Et bien une jeune femme avec sa fille rêve sûrement d’avoir une maison avec deux chambres, un salon, une cuisine, une salle de bain, un bureau et un bout de jardin pour bronzer le peu de temps qu’il y à du soleil par ici !
- Vous semblez bien informé !

Il me dévisagea et j’aurais voulu, à ce moment là, pouvoir lire ses pensées.
Ma mère l’invita à monter à l’arrière de la voiture, ce qu’il accepta poliment. Il ne cessa de me fixer dans le rétroviseur et son insistance me gênait. Il commentait le long du trajet, sur les endroits qui étaient prés du village et qui étaient susceptibles de nous intéresser. Il semblait connaitre les moindres de nos désirs et énumérait exactement les pistes que nous cherchions. Soit il était parfait, télépathe ou que sais-je encore mais une chose était sûre, il avait quelque chose de différent.

- Voilà, c’est ici ! affirma-t-il

Maman arrêta le moteur et nous descendions tous en même temps. La maison semblait magnifique, voir idyllique mais le fait de n’avoir personne pou voisins me troublait.

- Il n’y à personne dans ce village ? demandais-je
- Et bien, c'est-à-dire… C’est un peu compliqué… Mais le village n’est pas tellement fréquenté !
- Oui, il n’est d’ailleurs même pas marqué sur votre carte ! insista maman

 

Il éluda la question en nous ouvrant la porte d’entrée. Ma mère poussa un soupir d’étonnement…

- Ouahhh ! C’est magnifique ici ! Les maisons cachent toutes de tels trésors ?
- Oui, dans ce village nous avons, dans le passé, tous été dans des métiers artistiques et les maisons et leurs structures comme leurs intérieurs s’en ressentent !
- Vous parlez drôlement bien pour un gamin de votre âge !
- La maturité n’est pas que pour les personnes âgées !
- Vous avez bien raison ! Ma fille est très intellectuelle, elle aussi !
- Maman !
- Ben quoi ? C’est la stricte vérité ! Il ne se passe pas un jour sans qu’elle ne lise ou s’informe de ce qu’il se passe dans le monde !
- Maman ! arrête !
- Je trouve ça passionnant aussi, ajouta Léo.

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article